Pas de presse sans statut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas de presse sans statut.

Message  gdumoulin le Mar 2 Fév - 2:12

Cela fait maintenant plusieurs semaines que l’avenir de la distribution de la presse est sujet à débat, en particulier celui de Presstalis (ex NMPP).

On peut entendre tout et son contraire en deux jours consécutifs. Les rumeurs fusent de toutes parts, tantôt un dépôt de bilan, tantôt un rachat par un fond d’investissement etc…

Des pseudo journalistes font une analyse que très peu poussée de la situation, préférant, sûrement par simplicité, critiquer le syndicat du livre et les conventions collectives découlant de âpres luttes des salariés du livre. Jamais les choix stratégiques basés seulement sur la réduction des coûts ne sont évoqués. Mais quant on voit la profondeur de leurs articles, il est assez normal que le lecteur délaisse cette presse payante, lui qui est à la recherche de qualité que ne peuvent lui apporter ces journalistes là. Nous salariés de la presse savons depuis longtemps que les éditeurs se préoccupent plus à tirer le moindre profit du système de distribution qu’à le rendre viable sur le long terme.

Les salariés de la presse payent depuis plusieurs décennies de leur personne les moult restructurations de la distribution. Leur nombre n’a cessé de diminuer aux grès des plans successifs.
Aujourd’hui après avoir perdu plus de 70% de notre effectif, on voudrait nous reprocher nos conventions collectives. Il est hors de questions que nous passions encore une fois à la caisse.

Nous défendrons bec et ongle notre statut et nous nous battrons toujours pour que la presse ne soit pas le théâtre d’une précarisation rampante.
Tous ces salariés de dépôts qui ont rejoint notre lutte et qui n’aspirent qu’à une convention collective respectueuse de leur personne ne peuvent et ne voudront jamais entendre parler de remise à plat des conditions salariales dans la distribution de la presse.

Nous sacrifions notre santé, notre espérance de vie et notre vie familiale en travaillant de nuit et les week-ends pour que la presse soit distribuée dans toute la France. Le SMIC devrait être notre seule récompense.

Il en est hors de question.
avatar
gdumoulin
Admin

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 17/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/cgtsadlyon

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum