Entreprises : le cynisme d'une époque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entreprises : le cynisme d'une époque

Message  kurtmeprometlechomdu le Sam 22 Mar - 14:18

Article du télégramme du 21 Mars 2014

Entreprises : le cynisme d'une époque
21 mars 2014

La communauté de communes va vendre au Comptoir irlandais les locaux jusque-là occupés par Brest Diffusion Presse, zone de Saint-Éloi à Plouédern.
La première délibération votée, hier, illustre sans doute tout le cynisme d'une époque. En effet, il s'agissait d'approuver la vente d'un bâtiment appartenant à la collectivité. Problème : si le devenir de ces locaux est, aujourd'hui, une question réglée, le sort des salariés de Brest Diffusion Presse, qui actuellement l'occupent, reste, lui, en suspens. Voilà plusieurs mois, voire plusieurs années maintenant, que les 17 salariés du dépôt de presse de Plouédern attendent des réponses et traquent les certitudes.

Aucune certitude

En clair, voilà une éternité qu'ils attendent de savoir à quelle sauce ils seront mangés. Car, on le sait depuis un moment déjà, la restructuration de Presstalis va inévitablement changer leur existence. Conserveront-ils leur emploi ? Seront-ils mutés ? Si oui, vers quelle destination ? À ces questions, le personnel attend toujours des réponses. Le scénario qui, aujourd'hui, se profile envisage le rachat de la plateforme de Plouédern par le dépôt de Saint-Brieuc. Combien de salariés seront gardés suite à ce rachat ? Pour le moment, les employés n'en savent rien et craignent un nombre important de licenciements. Une chose est sûre en revanche : le Finistère devra, par obligation légale, se doter d'une nouvelle plateforme en remplacement de celle de Plouédern. Là encore, impossible pour l'instant de savoir où sera implantée cette dernière et combien de personnes y travailleront.

Vente par Internet

Quoi qu'il en soit, à Saint-Éloi, les lieux devront bientôt être désertés pour laisser la place au nouvel occupant. Les locaux (1.370 m²) et la parcelle (7.800 m²) occupés depuis 1996 par Brest Diffusion Presse vont être vendus au Comptoir irlandais qui occupe déjà la parcelle adjacente. Prix de la transaction : 400.000 €. « Cela devra permettre au Comptoir irlandais de rapatrier une partie de ses effectifs brestois pour, notamment, développer la vente par Internet », indiquait, hier, Patrick Leclerc.

kurtmeprometlechomdu

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 19/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum