Pourquoi une Messagerie Unique !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi une Messagerie Unique !

Message  gdumoulin le Mer 8 Aoû - 16:26

A l’heure où tous les acteurs de la profession ainsi que les pouvoirs publics sont unanimes pour faire le constat que le système de distribution est en péril, pourquoi ne pas fonder une seule messagerie. L’esprit de la loi Bichet était de créer des coopératives pour distribuer tous les titres aux mêmes coûts. Tout ceci dans un esprit de démocratie. L’histoire à fait que le réseau de distribution s’est donc structuré autour du réseau des quotidiens (donc Presstalis qui en avait l’exclusivité), les publications empruntant le même chemin par souci de groupage et donc d’économie.

Tous les rapports parlent d’une concurrence faussée entre Presstalis et les MLP. La première portant seule la charge des coûts de la distribution des quotidiens ne peut aligner des tarifs aux même niveau que la coopérative des MLP. Certains éditeurs ont migré d’une messagerie à l’autre par intérêt personnel quitte à déstabiliser un système qui permet à tous les titres d’être distribuer. Renvoyant les problèmes que cela cause aux éditeurs qui restaient et donc aux salariésqui paient ces choix stratégiques.

Les autorités de régulation de la distribution de la Presse évoquent donc en urgence une péréquation inter-messagerie des coûts de distribution des quotidiens (rapport Mazars). Le rapport Kurt Salmon évoque un nouveau schéma directeur de niveau 2 qui devra tenir compte de l’implantation des messageries sur le N2. Un partage du territoire entre messagerie s’opère déjà depuis quelques années. Chaque messagerie devrait donc gérer ses « régions ». Les messageries devront utiliser les mêmes outils (informatique et autre) par souci d’économie encore.

Alors que tout le monde semble d’accord pour dire que la fausse guerre exercée entre les MLP et Presstalis n’a servi qu’à affaiblir le système et est facteur de surcoût (un dépôt par exemple est livré en publication par un camion de Presstalis puis un autre des MLP et tout cela chaque jour. Pourquoi ne pas fusionner ces deux messageries. On éviterait ainsi la fuite d’un éditeur d’une messagerie à l’autre et obligerait donc à la solidarité. Cette messagerie serait sous la surveillance du CSMP et de l’ARDP. Les décisions prises seraient ainsi dans l’intérêt du système de distribution.

Cette solution est défendue par des salariés de la filière. Les salariés de la Presse ne sont pas en concurrence les uns avec les autres.

avatar
gdumoulin
Admin

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 17/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/cgtsadlyon

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum