Communiqué du SGLCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Communiqué du SGLCE

Message  gdumoulin le Dim 10 Juil - 19:36

Ils ont voté

Hier soir les députés ont adopté la proposition de loi mettant en lambeaux la loi Bichet, issue du Conseil National de la Résistance.

Les députés de droite ont voté pour, le groupe socialiste s'est abstenu avec "une abstention positive", tandis que les députés communistes et leur groupe élargi ont voté contre.

L'amendement de l'article 18-6, titre II, est maintenu en l'état: c'est la mort de la distribution égalitaire, du traitement des titres, et de la péréquation des coûts.

Chacun assumera ses responsabilités. Le SGLCE est fier de la mobilisation de ses adhérents, en déplaise à Mougeotte et consors.

Le SGLCE avec toute la CGT, poursuivra son action pour la défense des principes égalitaires de la distribution de la Presse.

Paris, le 06 juillet 2011
avatar
gdumoulin
Admin

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 17/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/cgtsadlyon

Revenir en haut Aller en bas

Réponse d'André GERIN député communiste du Rhône

Message  gdumoulin le Dim 10 Juil - 19:39

Vous avez attiré mon attention sur la proposition de loi de M. Jacques Legendre relative à la régulation du système de distribution de la presse.

La loi Bichet du 2 avril 1947 sur la distribution des journaux et des périodiques découle des idéaux de la Résistance. Elle pose quatre principes fondamentaux.

La liberté de diffusion de la presse imprimée, la distribution groupée par des sociétés de messageries coopératives, l’égalité de traitement de titres dans leur distribution, le contrôle comptable des messageries par le Conseil supérieur des messageries de presse (CSMP).

La loi organise donc la coopération solidaire des acteurs de presse pour assurer la distribution de tous les titres sur l’ensemble du territoire.

La proposition de loi soumise à la représentation nationale affirme le caractère concurrentiel et la logique de marché et remet en cause le caractère coopératif de la distribution de la presse. Elle réduira le nombre de dépôts, donc d’emplois, et dégradera les conditions de travail des personnels au nom de la rentabilité.

Avec mes collègues députés communistes, nous avons voté contre ce texte car derrière cette tentative de faire évoluer le système français se cache un intérêt marchand mortifère qui met à mal tout le système contenu dans la loi Bichet.

C’est le sens de l’intervention de ma collègue Marie-George Buffet, prononcée le mardi 5 juillet 2011 au nom des députés communistes et républicains.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations les meilleures.

André GERIN

avatar
gdumoulin
Admin

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 17/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/cgtsadlyon

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum